Allergie aux protéines de lait de vache

Portail éducatif sur les allergies alimentaires des enfants

Glossaire

AJAX progress indicator
  • Œsophage
    La partie du tube digestif qui transporte les aliments de la gorge à l’estomac.
  • Abdomen
    Le ventre, la partie du corps entre la poitrine et le bassin.
  • Acide Aminé
    Elément de base d’une protéine. De façon imagée, une protéine serait comme un collier de perles et chaque perle représenterait un acide aminé.
  • Allergénicité
    Capacité d’un allergène à induire des réactions allergiques.
  • Allergène
    Substance étrangère à l’organisme, reconnue comme nocive par le système immunitaire de la personne allergique car capable de déclencher une réaction allergique, mais généralement bien tolérée par la plupart des hommes. Dans l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), les allergènes sont les protéines contenues dans le lait.
  • Allergie alimentaire
    Une allergie alimentaire est une réaction anormale du système immunitaire causée par une protéine présente dans l’aliment. Cette réaction immunitaire se traduira par différents symptômes.
  • Allergie aux protéines de lait de vache (APLV)
    Réaction du système immunitaire aux protéines de lait de vache (PLV), dans certains cas formation d’anticorps spécifiques aux protéines du lait de vache. Les symptômes sont principalement localisés au niveau respiratoire, de la peau et du tube digestif. C’est l’allergie la plus fréquente chez le nourrisson.
  • Allergie croisée
    L’organisme réagit anormalement à la présence de protéines étrangères. Il les reconnait grâce à un épitope que les protéines portent en surface. Il est possible que deux protéines provenant de deux éléments complètement différents portent des épitopes similaires. Ainsi ces deux protéines provoqueront la même réaction allergique car le système immunitaire ne fera pas de différence.
  • Allergie immédiate ou retardée
    Lorsqu’une allergie survient très rapidement (de quelques minutes à deux heures) après contact avec l’allergène on parle d’allergie immédiate. Lorsque la réaction allergique se manifeste au contraire plus tardivement, après quelques heures ou jours suivant l’ingestion des protéines responsables, on parle d’allergie retardée. Les symptômes sont moins classiques : cris, irritabilité, refus alimentaire, vomissements à répétition, diarrhées, constipation, eczéma, retard de croissance… Chez le nourrisson, c’est cette forme de réaction allergique qui domine lors de l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), mais c’est aussi et malheureusement la plus difficile à diagnostiquer.
  • Allergologue
    Médecin spécialisé dans le traitement des réactions allergiques.
  • Anaplylactique (choc)
    Après un premier contact avec l’allergène responsable de la production d’anticorps par le corps, le deuxième contact et les suivants peuvent parfois déclencher un choc anaphylactique. C’est une réaction allergique forte et brutale. Les symptômes sont multiples, par exemple : urticaire, angio-œdème, gonflement des membres, accélération puis ralentissement du rythme cardiaque, troubles respiratoires importants, vomissements, diarrhées…
  • Angio-œdème
    Gonflement de la peau ou d’une muqueuse suite à une accumulation de liquide dans celle-ci. Un angio-œdème peut se déclarer sur le visage, sur le corps, ou au niveau des voies respiratoires.
  • Anticorps
    Les anticorps sont des protéines appelées immunoglobulines qui sont produites par notre organisme pour se défendre contre les substances étrangères (antigènes) comme par exemple les bactéries ou les virus.Chaque anticorps fabriqué est spécifique à l’antigène qui a provoqué sa formation, c’est-à-dire qu’il ne réagit qu’avec lui. Cette réaction neutralise l’antigène et lui fait perdre sa toxicité ou son pouvoir inflammatoire.
  • Antigénicité
    Capacité d’un élément à être reconnu comme étranger par l’organisme et à déclencher une réaction immunitaire.
  • Antigène
    Toute substance reconnue comme étrangère par l’organisme et qui déclenche une réaction immunitaire.Dans une réaction allergique, cet élément est aussi celui que l’on appelle allergène. C’est l’antigène qui déclenche la réaction immunitaire. Pour l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), l’antigène est une des protéines du lait de vache.
  • Asthme
    Maladie des voies respiratoires caractérisée par des spasmes au niveau des bronches qui causent une obstruction réversible des voies aériennes. Lors d’une crise d’asthme la personne siffle quand elle essaye de respirer, elle tousse et montre des signes clairs de gênes respiratoires.
  • Asympto-matique
    Qui ne présente pas de symptômes cliniques.
  • Ballonnements
    Gonflement de l’abdomen par des gaz intestinaux qui peuvent causer des douleurs abdominales.
  • Caséine
    C’est la principale protéine de lait de vache. Elle représente 80 % des protéines présentes dans le lait de vache. C’est l’un des constituants du fromage.
  • Colique
    Les coliques appelées « coliques du nourrisson » déclenchent des pleurs et des cris persistants, surtout en soirée, sans raison apparente. Fréquentes à partir des deux premières semaines de vie, elles disparaissent souvent de façon soudaine aux 3e ou 4e mois de l’enfant.
  • Constipation
    La constipation se caractérise par des selles non fréquentes et difficiles à passer.
  • Dermatite atopique ou eczéma atopique
    C’est une inflammation de la peau causée par le contact direct entre la peau et un irritant ou causée par une réaction allergique. Les symptômes typiques sont des rougeurs
  • Diététicien
    Expert en alimentation et nutrition. Un diététicien aide à mettre en place une alimentation saine équilibrée et adaptée. Il pourra développer avec vous un régime alimentaire spécifique et vous aidera à mettre en place de bonnes habitudes nutritionnelles pour vous ou votre enfant allergique.
  • Diagnostic
    Identification d’une maladie en accord avec une analyse des signes et des symptômes rapportés par le patient et en accord avec les résultats d’examens ou tests médicaux.
  • Diarrhée
    La diarrhée se caractérise par le fait d’avoir des selles liquides trois fois ou plus par jour. La perte de liquide peut alors causer une déshydratation.
  • Dyspnée
    La dyspnée est le signe d’une gêne respiratoire. Il peut y avoir plusieurs causes.
  • Eczéma
    Lésion cutanée caractérisée par des plaques rouges vives sur lesquelles apparaissent rapidement des petites vésicules (toutes petites bulles remplies de liquide).
  • Epigastrique (Douleur)
    Douleur au niveau de la région supérieure de l’abdomen.
  • Epitopes
    Ce sont des structures moléculaires fines présentes sur l’antigène. Ce sont elles qui permettent la reconnaissance entre l’anticorps et l’antigène.
  • Eruption cutanée
    Une éruption cutanée peut être localisée sur une partie ou tout l’ensemble du corps. La zone concernée est alors rouge, irritée et enflammée. La peau peut changer de couleur, gratter, devenir chaude, sèche, se gonfler et être douloureuse.
  • Eternuement
    C’est le réflexe d’expulser de l’air, suite à une irritation des cavités nasales.
  • Formule d'acides aminés
    Préparation de substitution pour nourrisson dont la partie protidique est constituée d’acides aminés. Ces formules sont indiquées pour les enfants allergiques aux protéines de lait de vache qui ne tolèrent pas les hydrolysats poussés de protéines ou pour ceux qui sont allergiques à de multiples protéines alimentaires (polyallergie alimentaire). Ces formules sont nutritionnellement complètes (glucides, lipides, équivalent protidique, minéraux, vitamines et oligo-éléments).
  • Gastro-entérite
    Inflammation aiguë ou chronique des muqueuses gastriques et intestinales qui se manifeste par des douleurs, vomissements, diarrhées.
  • Gastro-entérologue
    Médecin spécialiste en gastro-entérologie c’est-à-dire, spécialiste du système digestif et ses désordres.
  • Gluten
    Mélange de protéines contenu dans la farine de blé et d’autres céréales, qui se présente sous la forme d’une masse de consistance élastique et résistante.
  • Hydrolysat poussé de protéines
    Préparation de substitution pour nourrisson dont les protéines ont été cassées en morceaux suffisamment petits pour ne pas induire de réaction allergique chez 90 % des enfants allergiques aux Protéines de Lait de Vache. Lorsqu’une protéine est coupée en morceaux, on dit qu’elle est hydrolysée. Le résultat est un hydrolysat de protéines.
  • Hypo-allergénique
    Terme utilisé pour décrire des éléments généralement alimentaires ou cosmétiques qui contiennent très peu d’éléments potentiellement allergènes et qui par conséquent ont très peu de risque de causer des réactions allergiques.
  • Immunité
    C’est l’état dans lequel un sujet est lorsqu’il est protégé d’un agent pathogène (virus ou bactérie par exemple). C’est-à-dire que même si l’on est en contact avec cet agent, on ne contractera pas la maladie normalement déclenchée par cet agent. Soit parce qu’on a contracté et guérit de la maladie par le passé, soit parce qu’on a déjà été en contact avec cet agent grâce à la vaccination.
  • Immuno-globuline E (IgE)
    Les immunoglobulines E sont les anticorps qui réagissent aux allergènes. Ils induisent alors des réactions allergiques immédiates. Lorsqu’un test sanguin révèle une forte quantité d’IgE dans le sang, cela indique normalement une allergie alimentaire.
  • Inflammation
    C’est une réaction immunitaire de l’organisme par exemple face à un agent pathogène ou suite à un traumatisme. Les manifestations d’une inflammation sont une rougeur, un gonflement accompagné de douleurs et de chaleur de la partie du corps qui est touchée.
  • Ingestion
    C’est l’action de consommer quelque chose (nourriture, boisson, médicaments ou autre substance) oralement. C’est aussi la première étape du processus de digestion.
  • Intolérance alimentaire
    Ce terme qualifie toute réaction négative à l’ingestion de nourriture, de boisson ou d’additif alimentaire mais, qui à l’inverse d’une allergie alimentaire, n’est pas provoquée par une réponse immunitaire du corps humain. Les symptômes peuvent être en partie similaires comme par exemple, les nausées, les vomissements ou les diarrhées.
  • Lactose
    C’est le sucre du lait. Il est constitué de deux sucres simples le glucose et le galactose. Pour pouvoir être absorbé et utilisé par notre corps, la liaison simple entre ces deux sucres doit être coupée. La protéine de notre corps qui est chargée de couper cette liaison dans le lactose s’appelle la lactase et est une enzyme. Les personnes et enfants souffrants d’intolérance au lactose ne peuvent pas couper le lactose en ses deux sucres de base à cause d’un manque partiel ou total de cette enzyme.
  • Lait infantile (ou préparation infantile)
    Ce sont des préparations en poudre ou liquide qui contiennent tous les nutriments pour répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons.
  • Manifestation clinique
    C’est un symptôme, un signe, un phénomène qui traduit une maladie.
  • Muqueuse
    Une muqueuse est une membrane qui sécrète du mucus. C’est un tissu qui tapisse de nombreuses parties de notre corps en contact avec l’extérieur. Une muqueuse tapisse nos voies respiratoires, nos voies génitales et urinaires, notre tube digestif incluant la bouche.
  • Nutriments
    Ce sont les composés élémentaires des aliments pouvant être directement et entièrement assimilés, sans avoir à subir les modifications de la digestion. Au cours de la digestion les aliments sont réduits à l’état de nutriment, état dans lequel ils peuvent être assimilés par le corps.
  • Nutrition
    Le fait de manger les aliments et nutriments pour satisfaire les besoins énergétiques du corps.
  • Oesophage
    La partie du tube digestif qui transporte les aliments de la gorge à l’estomac.
  • Patch test
    Application d’une petite pièce adhésive imprégnée d’une substance à tester (sur le plan allergique) sur la peau d’un individu, afin de déterminer sa sensibilité à l’égard d’un agent donné.
  • Pathogène
    Qui engendre ou provoque une maladie.
  • Peptides - Protéines
    C’est un assemblage d’acides aminés liés entre eux par une liaison que l’on appelle peptidique. Schématiquement, un peptide est un petit collier de perles (un acide aminé = une perle). Comme les peptides sont plus petits que des protéines, ils sont moins susceptibles de créer des réactions allergiques. C’est pourquoi, lorsqu’on hydrolyse (coupe) une protéine pour en faire des peptides, ces éléments sont moins susceptibles de déclencher une allergie.
  • Pneumologue
    Médecin spécialisé en pneumologie dans les maladies des poumons et des voies respiratoires.
  • Prick test
    Test d’allergie exécuté en appliquant la solution d’allergène, par exemple le lait, sur la peau de l’avant-bras ; l’épiderme est ensuite piqué à cet endroit afin de déceler une éventuelle réaction allergique. La réaction est positive si un petit bouton rouge, de taille ≥ 3mm, sur la peau apparaît.
  • Prurit
    Sensation de démangeaison cutanée.
  • Réaction adverse
    Effet indésirable causé par l’ingestion de médicaments ou produits alimentaires. L’apparition peut être soudaine ou se développer au fil du temps.
  • Réaction allergique
    Surréaction du système immunitaire contre certains éléments normalement tolérés par l’homme (par exemple les protéines de lait de vache). Le système immunitaire déclenche une réponse contre un allergène. Les symptômes causés par cette réaction sont aussi partie intégrante de la réaction allergique.
  • Régime alimentaire
    C’est la quantité d’aliments ingérés, le type d’aliments ingérés et la répartition de l’alimentation au cours de la journée par une personne.
  • Régurgitation
    Remontée du contenu gastrique dans l’œsophage. Il est normal et même physiologique qu’un nourrisson ait des régurgitations.Attention, une régurgitation est différente d’un vomissement.
  • Réponse immunitaire
    Réponse produite par le système immunitaire de notre corps lorsqu’il rencontre un antigène.
  • Reflux gastro-oesophagiens
    Ce sont des remontées d’acides de l’estomac qui causent des dommages sur la muqueuse qui tapisse l’œsophage. Ceci peut déclencher des troubles du sommeil et de l’alimentation, des ronflements, une toux, des vomissements et des régurgitations. Ces reflux peuvent être une manifestation secondaire d’une allergie alimentaire.
  • Rhinite
    Inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse des fosses nasales.
  • Ronflement
    Respiration sonore survenant pendant le sommeil.
  • sophage
    La partie du tube digestif qui transporte les aliments de la gorge à l’estomac.
  • Symptôme
    C’est une plainte exprimée par une personne. Changement de fonctionnalité, de sensation, d’apparence qui indique une maladie ou un trouble de santé.
  • Sympto-matologie
    Ensemble des symptômes qui caractérisent une maladie.
  • Système immunitaire
    C’est l’ensemble des éléments de notre corps (globules blancs, anticorps, etc.) qui réagissent face à des agents étrangers pour nous protéger des maladies. Le système immunitaire détecte une grande variété d’agents étrangers (des virus aux parasites). Il doit distinguer ces agents étrangers nocifs des propres cellules et tissus sains de notre organisme mais aussi développer des mécanismes de tolérance pour des agents certes étrangers mais non pathogènes. Normalement, le système immunitaire ne déclenche des attaques que sur des éléments réellement nocifs.
  • Test de peau
    Voir définition « prick test ».
  • Test de provocation orale
    Ce test consiste à supprimer l’allergène ou l’aliment suspecté pendant une période donnée dans l’alimentation du nourrisson (régime d’éviction) afin de voir si les symptômes s’améliorent et disparaissent puis de réintroduire l’aliment testé. Si cet aliment est bien la cause de l’allergie, alors les symptômes devraient revenir et parfois de manière brutale. C’est pourquoi ce test s’effectue généralement sous surveillance médicale étroite.
  • Tests Radioaller-gosorbent (RAST) / Taux d’anticorps IgE spécifiques
    Cet examen permet à partir d’une simple prise de sang, de doser les anticorps IgE, spécifiques d’un allergène.La présence d’IgE en forte concentration dans le sang indique de façon assez caractéristique la forte probabilité que la personne testée fasse une réaction à une protéine alimentaire.
  • Tolérance (immunitaire)
    La tolérance à un antigène est la capacité d’un organisme à accepter la présence de ce corps étranger dans son environnement. C’est-à-dire la capacité à ne pas manifester de réaction immunitaire de défense vis-à-vis de cet élément.
  • Trouble de la croissance
    Ralentissement de la croissance. Lorsqu’un enfant présente un trouble de la croissance il peut être en dessous du poids attendu pour sa taille ou présenter une cassure de sa courbe de poids.
  • Troubles de l’alimentation
    C’est le fait de ne pas pouvoir s’alimenter correctement. Les causes peuvent être diverses. Une allergie alimentaire par exemple.
  • Urticaire
    Type d’éruption cutanée constituée de petits boutons à centre blanc et contours nets, identiques aux lésions causées par une piqûre d’orties. L’urticaire est souvent causée par des réactions allergiques mais peut aussi avoir des causes non allergiques.
  • Vomissements
    Expulsion forte du contenu de l’estomac par la bouche et parfois par le nez. Les vomissements sont souvent précédés par des nausées et une pâleur.
Back to Top